Novembre 2023

by | Dec 21, 2023

Après trois mois décevants, les marchés des capitaux ont rebondi en novembre, confirmant ainsi la réputation de l’année 2023 en tant qu’année de retour. Voici un résumé des principaux événements qui ont influencé les marchés :

Évolution mensuelle du marché

· Les actions ont enregistré de fortes hausses mensuelles grâce à l’optimisme des investisseurs qui pensent que les banques centrales pourraient en avoir fini avec les hausses de taux. Le TSX a augmenté de 7,5 %, le Dow de 9,2 %, le S&P 500 de 9,1 % et le NASDAQ de 10,8 %.

· Les rendements des bons du Trésor américain et des obligations du gouvernement canadien ont baissé en raison des nouvelles positives sur l’inflation, ce qui a stimulé les prix des obligations. Les rendements des obligations mondiales ont suivi les rendements américains à des niveaux inférieurs, réalisant leur meilleur mois depuis décembre 2008.

· Les prix du pétrole ont continué de baisser, malgré une autre baisse de la production par l’Arabie saoudite et l’OPEP. La baisse récente reflète le changement de sentiment du marché, qui est passé des risques géopolitiques haussiers à des préoccupations macroéconomiques baissières, notamment la baisse de la demande de pétrole en Chine, la surabondance de l’offre et l’affaiblissement des données économiques américaines.

· Les dernières données sur les offres d’emploi au Canada et les demandes de prestations d’assurance chômage aux États-Unis indiquent que le marché de l’emploi est en train de se refroidir. Les banques centrales ont anticipé un ralentissement, le considérant comme un mal nécessaire pour freiner l’inflation.

· Les indicateurs du secteur manufacturier et du secteur des services en Europe et au Royaume-Uni signalent un ralentissement de l’activité commerciale. Ce ralentissement se reflète dans les chiffres des exportations chinoises, qui ont baissé pour le septième mois consécutif, mettant en évidence une baisse mondiale prolongée de la demande de biens.

· La Banque du Japon a maintenu son taux d’intérêt à -0,1 %, mais a commencé à s’éloigner de sa politique ultra-accommodante en supprimant le plafond de 1 % sur les rendements des obligations à 10 ans. La Banque d’Angleterre (BoE) a également maintenu son taux de 5,25 %. La BoE est devenue plus pessimiste à l’égard de l’économie britannique, prévoyant une croissance stable à négative du PIB, mais elle hésite à baisser les taux en raison de l’inflation élevée qui se situe à 4,7 %.

· L’IPC américain est passé de 3,7 % à 3,2 %; un taux qui est beaucoup plus bas que prévu. Citant une forte activité économique et un resserrement des conditions financières, la Fed a maintenu la fourchette cible des taux des fonds fédéraux à 5,25-5,5 %. Elle a déclaré que tout nouveau changement de politique serait déterminé par les données relatives à la croissance économique, aux tendances de l’emploi et à l’impact de la hausse des rendements.

· L’IPC canadien a diminué de 3,8 % à 3,1 %, en raison de la baisse des prix de l’essence. Le gouverneur de la Banque du Canada (BdC), M. Macklem, a déclaré que les taux d’intérêt pourraient déjà être suffisamment élevés pour ramener l’inflation à l’objectif de 1 à 3 % de la BdC, mais a réaffirmé qu’elle est prête à les augmenter de nouveau si l’inflation ne continue pas à baisser.

Comment cela affecte-t-il mes placements?

Les banques centrales reconnaissent progressivement que la politique monétaire pourrait désormais être suffisamment restrictive pour venir à bout d’une inflation élevée, même si elles ne s’engagent pas encore à faire marche arrière en matière de taux directeurs. Stimulés par des prévisions de taux d’intérêt plus faibles et une croissance solide des bénéfices, les marchés sont bien orientés à l’aube du dernier mois de l’année 2023.

Quelle que soit la position que nous occupons dans le cycle du marché, il est important d’adopter une méthode d’investissement disciplinée et de rester concentré sur vos objectifs à long terme. Cette stratégie vous permet de ne pas vous laisser influencer par vos émotions en matière d’investissement, généralement en achetant à prix élevé et en vendant à prix bas, comme le font de nombreux investisseurs.

Le suivi et la révision continus de votre portefeuille permettent également de s’assurer que celui-ci reste sur la bonne voie. La diversification des investissements réduit également le risque. Nous sommes là pour vous aider à atteindre vos objectifs financiers. N’hésitez pas à communiquer avec nous.

Cordialement, l’équipe Mon Choix Financier

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ IMPORTANTS Les renseignements contenus dans cette lettre proviennent de diverses sources, dont Gestion mondiale d’actifs CI, la Réserve fédérale, Statistique Canada, le Bureau of Labor Statistics des États-Unis, Bloomberg, Reuters, Investment Executive, le Wall Street Journal, Breitbart, LinkedIn et le Toronto Sun, à diverses dates. Ce document est fourni à titre indicatif seulement et les informations incluses pourraient changer sans avis. Tous les efforts ont été déployés pour compiler ce matériel à partir de sources fiables, et des mesures raisonnables ont été prises pour en assurer l’exactitude. Les conditions du marché pourraient varier et donc influer sur les renseignements contenus dans le présent document. Avant de prendre une décision sur l’un des points mentionnés ci-dessus, je vous invite à communiquer avec moi pour obtenir des conseils financiers qui tiennent compte de votre situation personnelle.