Août 2023

by | Sep 14, 2023

Le mois d’août a toujours été un mois faible pour les investisseurs et il a encore une fois été fidèle à sa réputation. Voici un résumé des principaux événements qui ont influencé les marchés.

Évolution mensuelle du marché

· Les marchés des actions ont terminé le mois d’août à la baisse, mais demeurent en hausse par rapport au début de l’année. Les indices américains ont été tirés à la baisse par tous les secteurs, la TSX par les services financiers et les actions mondiales en raison des préoccupations concernant la reprise économique de la Chine.

· Les rendements obligataires américains et canadiens ont d’abord bondi après que Fitch, l’une des trois principales agences de notation, a abaissé la note des États-Unis, mais ils ont commencé à se replier plus tard dans le mois à la suite de la publication de données positives sur l’emploi et l’inflation.

· Les prix de l’énergie ont augmenté depuis la fin juin, le pétrole ayant maintenant augmenté de 25 % et s’élevant au-dessus de 80 $ US le baril. Cette hausse est principalement due à la diminution de l’offre orchestrée par l’Arabie Saoudite et l’OPEP.

· L’effervescence sur les marchés de l’emploi américain et canadien a finalement montré des signes d’essoufflement. La Fed et la Banque du Canada verront cela d’un bon œil, car elles continuent de chercher à ralentir l’économie.

· Nvidia Corp., cotée sur le Nasdaq, a enregistré une nouvelle série de résultats qui ont dépassé les attentes, soulignant la demande soutenue pour ses technologies de l’information qui sont utilisées pour alimenter les applications d’intelligence artificielle.

· En août, plus de 90 % des sociétés du S&P 500 ont terminé de déclarer leurs bénéfices du T2. Dans l’ensemble, les résultats ont surpris à la hausse par rapport aux attentes modérées, mais la croissance des bénéfices a été mitigée.

· La saison a été celle de la publication des résultats du troisième trimestre pour les grandes banques canadiennes. Les bénéfices ont baissé en raison de l’augmentation des dépenses et des fonds mis de côté pour les pertes de crédit, mais en termes absolus, le rendement est resté solide.

· En réponse à une reprise économique post-COVID plus lente que prévu, la Chine a introduit une série de mesures de relance ciblant ses marchés des capitaux, les secteurs de l’immobilier et de la technologie, ainsi que les dépenses de consommation.

· L’IPC américain a augmenté de 0,2 %. Cela correspondait aux attentes et était en grande partie dû aux coûts de location. L’inflation de base, qui exclut les aliments et l’énergie, a chuté de 0,1 %. Lors de son sommet annuel de Jackson Hole, le président de la Fed, M. Powell, a déclaré que la Fed augmenterait davantage les taux si l’économie ne ralentissait pas suffisamment pour maintenir la baisse de l’inflation.*

· L’IPC canadien est passé de 2,8 % à 3,3 %. Cette hausse est due aux coûts hypothécaires et à l’alimentation, tandis que les prix de l’essence n’ont pas baissé autant que prévu. Cependant, les chiffres de l’inflation de base montrent une tendance désinflationniste continue, mais lente. La prochaine annonce des taux de la Banque du Canada est prévue pour le 6 septembre.*

Comment cela affecte-t-il mes placements?

Après plusieurs mois de vigueur, les marchés des actions se sont montrés plus hésitants en août. Que nous y soyons déjà ou non, nous approchons de la fin du cycle de hausse des taux en Amérique du Nord. Les périodes de transition s’accompagnent toujours de volatilité. Les marchés chercheront à obtenir plus de visibilité sur l’impact différé des hausses, mais aussi sur ce qu’il faudra pour que les banques centrales commencent à inverser le cours des choses. Quelle que soit la position que nous occupons dans le cycle du marché, il est important d’adopter une méthode d’investissement disciplinée et de rester concentré sur vos objectifs à long terme. Cette stratégie vous permet de ne pas vous laisser influencer par vos émotions en matière d’investissement, généralement en achetant à prix élevé et en vendant à prix bas, comme le font de nombreux investisseurs. Le suivi et la révision continus de votre portefeuille permettent également de s’assurer que celui-ci reste sur la bonne voie. La diversification des investissements réduit également le risque. Nous sommes là pour vous aider à atteindre vos objectifs financiers. N’hésitez pas à communiquer avec nous.

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ IMPORTANTS Les renseignements contenus dans cette lettre proviennent de diverses sources, dont Gestion mondiale d’actifs CI, le Wall Street Journal, Bloomberg, Reuters, National Post, Investment Executive, la Réserve fédérale, la Banque du Canada, Statistique Canada et le Bureau of Labor Statistics des États-Unis, Advisor.ca, Marketwatch, CNBC, Barron’s, Fortune, le Toronto Sun, le Daily Mail et LinkedIn, à diverses dates. Ce document est fourni à titre indicatif seulement et les informations incluses pourraient changer sans avis. Tous les efforts ont été déployés pour compiler ces renseignements à partir de sources fiables, et des mesures raisonnables ont été prises pour en assurer l’exactitude. Les conditions du marché pourraient varier et donc influer sur les renseignements contenus dans le présent document. Avant de prendre une décision sur l’un des points mentionnés ci-dessus, je vous invite à communiquer avec moi pour obtenir des conseils financiers qui tiennent compte de votre situation personnelle.